Image
    Ce qui n’est plus interdit
    • Les voyages : penser à mettre la compression et à emporter un anti-moustique, un désinfectant, des antibiotiques et tout le matériel nécessaire pour un bandage.
    • Les prises de sang et de la tension artérielle sur le membre atteint.
    • La chirurgie sur un membre atteint lorsqu’elle est nécessaire (canal carpien, prothèse articulaire, biopsie…).
    • La pratique d’activité physique même lorsqu’elle mobilise le membre atteint par le lymphœdème (exemple : un appui sur le bras atteint lors d’un cours de gym, mouvement de crawl...).
    • Le port de charges du côté du lymphœdème si elles sont raisonnables et progressives.
    Image
    Ce qui est préconisé
    • Désinfection et surveillance des plaies afin de prévenir les érysipèles.
    • Hygiène et soins de peau : bien sécher la peau sans oublier les plis et les espaces interdigitaux et l’hydrater.
    • Traitement de toutes les infections même à distance (dentaires, urinaires, ORL…).
    • Prévention et traitement des mycoses interdigitales, unguéales et des plis.
    • Prévention des piqures d’insectes, griffures d’animaux et de plantes (jardiner en portant des gants), des coups de soleil, brûlures...
    • Traitement de tout érysipèle afin d’éviter l’aggravation du lymphœdème, savoir le dépister et mettre en route le traitement.
    Image
    Ce qui est fortement recommandé
    • Pratiquer une activité physique ou sportive même intensive à condition qu’elle soit progressive et encadrée et qu’elle ne suscite pas de douleur, de préférence en portant la compression, car elle stimule la circulation lymphatique et prévient le lymphœdème.
    • Surveiller son poids car un excès aggrave le lymphœdème et est un facteur de risque important d’apparition de lymphœdèmes secondaires après chirurgie ganglionnaire.
    • S’abstenir de diurétiques sauf en cas de nécessité absolue pour une autre pathologie.
    • Consulter en cas de survenue de toute anomalie physique : rougeur, fièvre, douleur, augmentation inexpliquée de l’œdème mais aussi en cas d’installation d’un état de mal-être…
    • Changer régulièrement sa compression car les bas et les manchons détendus sont inefficaces.

    Plus d’informations sur le site de l’Association vivre mieux le lymphœdème : www.avml.fr

    Les actualités du PFL

    Regards croisés
    07 avril 2022

    Rencontre avec le Dr Amer HAMADE

    994
    Chef du service de médecine vasculaire au sein de l'hôpital Émile-Muller du Groupe hospitalier de la région de Mulhouse et sud Alsace (GHRMSA)
    Actualités
    29 mars 2022

    Webinar : Démarche diagnostique devant un lymphoedème

    635
    La Société Française de Médecine Vasculaire (SFMV) propose un webinar le Mardi 5 avril à 19.30 avec les docteurs Sandrine Mestre-Godin et Salma ADHAM : "Les 5 points de la démarche diagnostique devant un lymphoedème". Destiné aux professionnels de santé, ce…
    Actualités
    09 février 2022

    Zoom sur...

    1005
    Zoom sur le projet Qualité de vie de jeunes patients porteurs de lymphoedème primaire
    © 2018-2022 - PFL - Partenariat Français du Lymphoedème