Le 6 mars 2020, se tenait la Journée mondiale du lymphœdème. L’Association Vivre Mieux le Lymphœdème (AVML) ainsi que d’autres associations de patients ont participé à cette manifestation dans dix villes françaises.

L’objectif ce jour-là était double : sensibiliser le grand public au lymphœdème et évaluer sa connaissance de la pathologie notamment lors d’un micro-trottoir réalisé à Montpellier et Nantes par AVML et à Lyon par Lymphœdème Rhône Alpes. Une seule question était posée : « Savez-vous ce qu’est un lymphœdème ? ».

762 personnes répondent à la question
Le micro-trottoir révèle que :
• 75 % de la population générale sondée méconnait la pathologie lymphatique ne connaît pas le lymphœdème, dont un certain nombre d’étudiants en médecine, 60 ayant été interrogés à Nantes.
• La connaissance augmente avec l’âge en particulier chez les femmes : existe-t-il un lien avec la survenue de cancers ?

Cette enquête soulève un double questionnement auquel les associations de patients et les professionnels de santé vont devoir réfléchir.

  • L’AVML propose deux pistes de réflexions :
    • la nécessité d’améliorer la formation et l’information et des soignants et des patients.
    • le besoin de mieux communiquer (et davantage) avec ceux qui présentent un risque de développer un lymphœdème.

 

Voir les résultats dans le détail

 

 

Les actualités du PFL

Actualités
03 février 2021

Vaccin Covid-19 et lymphoedème : préconisations

1289
L’accès au vaccin contre la Covid-19 est une excellente nouvelle y compris pour les personnes atteintes d’un lymphoedème. Le Partenariat français du lymphoedème (PFL) se fait ici le relais d’informations...
Actualités
22 janvier 2021

Analyse génétique et lymphœdème

858
Lorsqu’un patient est atteint d’un lymphœdème primaire ou d’une malformation lymphatique, il est possible d’en identifier les causes génétiques dans 15 à 30 % des cas.
© 2018-2021 - PFL - Partenariat Français du Lymphoedème