L’accès au vaccin contre la Covid-19 est une excellente nouvelle y compris pour les personnes atteintes d’un lymphoedème. Le Partenariat français du lymphoedème (PFL) se fait ici le relais d’informations tant internationales (association québécoise du lymphoedème) que nationales (site du gouvernement) sur le sujet.

Ce qu'il faut savoir sur le vaccin covid19 et le lymphoedème

Les personnes atteintes d’un lymphœdème n’ont en général pas de problème avec leur système immunitaire. Seule la région atteinte par un lymphœdème développe un déficit immunitaire local, ce qui explique que les infections y soient plus fréquentes. Partout ailleurs dans le corps, le système immunitaire fonctionne bien à condition de ne pas avoir une forme génétique rare de lymphœdème qui affecte tout le corps. Dans ce cas, le médecin qui vous suit l’aura déjà diagnostiquée.

Avoir un lymphœdème, qu’il soit primaire ou secondaire, n’expose a priori pas à plus de risque d’effets secondaires en cas de vaccination. Il est par conséquent préconisé de se faire vacciner contre la Covid-19.

Vaccin
Ce qu'il faut savoir sur le vaccin covid19 et le lymphoedème

Si le patient a un lymphœdème sur un des membres supérieurs, il doit se faire vacciner dans le muscle deltoïde de l’épaule du bras sain.
Si le lymphœdème touche les deux membres supérieurs, dans le muscle fessier ou la cuisse.
Si le lymphœdème est primaire et touche les quatre membres et l’ensemble du corps, il est recommandé de la faire dans la zone ou le tissu sous-cutané est le moins épais de façon à être sûr que l’injection se fait bien en intra-musculaire. Dans ce dernier cas, le risque est celui d’une inefficacité probablement relative mais pas d’une toxicité particulière.

De son côté, le site du gouvernement confirme sur son site « Vaccination info service » qu’il vaut mieux éviter l’injection de produit immunisant dans un membre :

  • S’il y a présence d’inflammation et/ou de démangeaison.
  • S’il y a présence de cicatrice, de nodule, de sensibilité, d’induration, de douleur.
  • Si le membre est paralysé, inactif.
  • Si le membre est affecté par un problème du système lymphatique, par exemple lymphœdème ou mastectomie avec évidement ganglionnaire.
  • S’il y a présence d’un accès vasculaire d’hémodialyse ou d’un cathéter central introduit par voie périphérique.
Image

Pour conclure, le vaccin contre la Covid-A9 est préconisé pour tout le monde y compris les personnes atteintes d’un lymphœdème.

Vacciné ou pas, continuez à suivre les recommandations nationales de distanciation sociale, de port du masque, de lavage des mains.
La vaccination est importante pour toute la population mais elle reste un choix.
Si vous avez des questions sur la vaccination, n’hésitez pas à en parler à votre médecin référent.

Les actualités du PFL

Actualités
22 janvier 2021

Analyse génétique et lymphœdème

837
Lorsqu’un patient est atteint d’un lymphœdème primaire ou d’une malformation lymphatique, il est possible d’en identifier les causes génétiques dans 15 à 30 % des cas.
© 2018-2021 - PFL - Partenariat Français du Lymphoedème