Infirmières, Géraldine et Agnès travaillent ensemble dans le service de lymphologie dont la responsable est le docteur Sandrine Mestre Godin, dans le département des maladies vasculaires rares du Professeur Isabelle Quéré à l’hôpital St Eloi de Montpellier. Infirmières diplômées d’Etat (IDE), elles nous racontent leur travail d’équipe constituée de médecins et de kinésithérapeutes. Rencontre.

    Unité de lymphologie de St Eloi - Géraldine et Agnès
    Géraldine & Agnès
    Unité de lymphologie de St Eloi

    Une équipe pluriprofessionnelle à l’écoute du patient

    Notre rôle dans l’équipe et auprès des patients est multiple. Nous sommes amenées par exemple à organiser le déroulement hebdomadaire des plannings des patients que nous accueillons en traitement intensif. Nous réalisons les soins lors des traitements intensifs (soins de peaux et de plaies, drainages, bandages) mais également lors de consultation de suivi ou première fois avec l’équipe médicale. Nous participons aux ateliers du programme d’éducation thérapeutique LYMPHEDUC. L’unité a créé une boite mail de manière à pouvoir garder le lien avec les patients que nous avons reçus et avec les professionnels de santé qui les suivent.

    En ce qui concerne la recherche, nous participons à des protocoles cliniques et à l’organisation, la création de supports pour l’enseignement du Diplôme universitaire (DU) de lymphologie proposé par la faculté de médecine montpelliéraine. Nous participons également aux Réunions de coordination pluriprofessionnelles (RCP), aux consultations médico-chirurgicales et participons à la réalisation des examens de fluoroscopie. Nos compétences et nos connaissances complètent celles de nos collègues kinésithérapeutes. C'est un véritable travail d'équipe quotidien qui se tisse chaque jour. Et chacune sait solliciter les compétences des autres quand cela est nécessaire. C’est en travaillant de cette manière que nous nous assurons de laisser toujours le patient au coeur de nos préoccupations, concluent les deux jeunes infirmières.

    Notre message aux patients

    « Votre maladie est chronique, rare et complexe, mais ne baissez pas les bras ! Entourez-vous, ne restez pas seul(e) et sachez que vous pouvez toujours trouver un soutien auprès de notre équipe. »

    Notre message aux infirmières (IDE)

    « Ce poste nous ouvre tous les jours à de nouvelles connaissances, à de nouvelles compétences. L’expertise que nous acquérons ici nous donne la possibilité de prendre en charge les patients de façon optimale avec un suivi de qualité. Ce qui est satisfaisant pour eux comme pour nous. »

    Regards croisés

    Regards croisés avec Julien

    Clotilde et Julien habitent à Jacou, dans l’Hérault. Leur fille Manon a 15 ans et leur fils Baptiste en a 11. Ce dernier est atteint comme son papa d’un lymphœdème bilatéral sur les membres inférieurs mais aussi sur les mains...

    Rencontre avec Béatrice de Maisonneuve

    Infirmière en invalidité et sophrologue, Béatrice de Maisonneuve, 61 ans, habite à Nantes. Atteinte de la maladie rare d’Ehlers-Danlos, son lymphoedème apparait la veille de son opération du cancer du sein...

    Rencontre avec Hélène Pourquier-Margaill

    Kinésithérapeute, Hélène Pourquier-Margaill est correspondante en Éducation thérapeutique du Pôle Femme-Mère-Enfant au CHU de Montpellier et enseignante à l’Institut de formation en masso-kinésithérapie (IFMK) de Montpellier

    Rencontre avec Christine Ferrotti

    Rencontre avec Christine Ferrotti, atteinte d’un lymphœdème primaire, bénévole à l’Association Vivre Mieux le Lymphœdème (AVML) et déléguée régionale Alsace-Lorraine.
    © 2018-2024 - PFL - Partenariat Français du Lymphoedème