Médecin vasculaire installée en libérale à Six-Fours, dans le Var, le docteur Sophia Bensedrine consacre sa carrière depuis trente ans à la pathologie vasculaire en général et au lymphoedème en particulier. Passionnée, elle donne de son temps et s’assure, en tant que présidente de l’Association régionale de médecine vasculaire Paca-Corse (ARMV), que sensibilisation et formation des médecins soient toujours adaptées.

Docteur Sophia Bensedrine

En trente ans de pratique, j’ai vu la médecine vasculaire évoluer...

"Les médecins vasculaires sont aujourd’hui bien plus sensibilisés à la pathologie du lymphoedème qu’avant"

Aujourd’hui, les jeunes médecins sont très bien formés et, ce, tout au long de leurs études. Il y a trente ans, les formations obligatoires étaient moins fréquentes et elles abordaient surtout moins de sujets innovants et multidisciplinaires. Lorsque j’ai commencé à exercer, nous pouvions bien sûr nous intéresser à certaines thématiques plutôt qu’à d’autres. Cela dépendait de chacun d’entre nous.

En fonction de notre sensibilité propre et de notre capacité à donner du temps (les consultations en lymphologie sont toujours plus longues que les autres). Pour ma part, j’ai fait une rencontre déterminante. J’ai croisé la route de Maryvonne Chardon, présidente de l’Association vivre mieux le lymphoedème (AVML). Ça été le déclic. Avec Christine Castello, une kinésithérapeute, nous nous sommes alors formées très tôt à la lymphologie à l’hôpital Saint-Eloi (CHU de Montpellier), où se situe le Centre de référence des maladies lymphatiques et vasculaires rares. Et au fil des années, sans le chercher, nous sommes devenues référentes dans la région en matière de lymphoedème.

" Former les médecins vasculaires en continu aide à mieux poser les diagnostics et limite in fine l’errance diagnostique des patients "

Carte du sud

Aujourd’hui, je travaille en cabinet libéral avec trois autres médecins vasculaires. Toutes les quatre, nous sommes sensibilisées à cette maladie rare. En plus de notre travail quotidien, nous collaborons avec une équipe de cancérologues de la clinique du Cap d’Or. A ce titre, nous intervenons dans le cadre de Cap Sein, un organisme créé à l’initiative de la clinique pour un réseau de praticiens, autour du cancer du sein. Aujourd’hui, des Bouches-du-Rhône en passant par le Var, les patients viennent ici, dans notre cabinet, nous consulter. Lorsque les cas sont trop graves, nous les orientons vers le Centre de référence de St Eloi à Montpellier et depuis peu vers la nouvelle unité de lymphologie du docteur Pascal Giordana au CHU de Nice. A la rentrée, en septembre ou en octobre prochain, nous pourrons également travailler sur les cas complexes en réseau avec le CHR de Toulon, où une structure ambulatoire de prise en charge du lymphoedème va être mise en place.

20eme congrès SFMV

Une 20e édition sous (et avec) les étoiles de Cannes

Cette année, j’ai l’immense plaisir et l’honneur de coprésider le 20e Congrès de la SFMV qui se tiendra du 15 au 18 septembre à Cannes sur le thème « La médecine vasculaire au fil du temps ». Cette 20e édition comporte des sessions innovantes et de haut niveau scientifique. Elle répond aux questions de pratique professionnelle. Et c’est au moins le tiers de l’équipe composant le comité d’organisation qui est impliqué dans le traitement des lymphœdèmes. C’est pourquoi cette maladie rare tient une place de choix dans le programme pensé par le comité scientifique : le lymphœdème est décliné à travers des sessions plénières, un symposium, des ateliers… Parce que tout le monde a bien compris que cette pathologie, que ce soit dans le cas d’un lymphœdème primaire ou secondaire, est à prendre en charge très tôt, très vite.

Les ateliers lymphologie du 20e Congrès de la SFMV

Comment adapter le traitement compressif en fonction des besoins de nos patients ?

Avec la participation des docteurs Marlène Coupé, Sandrine Mestre-Godin, Monira Nou-Howaldt du Centre de référence Maladies lymphologiques et vasculaires rares Hôpital St-Eloi CHU de Montpellier.

Cet atelier s’adresse aux médecins vasculaires, s’intéressant à la prise en charge de ces patients, souffrant de Lymphoedème, de malformations vasculaires ou de plaies des membres inférieurs. Si certaines indications de compression, ou l'usage de la compression dans les oedèmes sont aujourd'hui maitrisés,  il existe en revanche des situations particulières, pour lesquelles l’application de la compression est plus délicate et nécessite une maitrise et une « manipulation » spécifique pour être pleinement efficace, par exemple, chez l’enfant. Cet atelier forme les médecins vasculaires à ces pratiques.

Optimisons la prise en charge du Lymphœdème au fil des ans...

Avec la participation des docteurs Sandrine Mestre-Godin et Marlène Coupé, médecin conseil Association vivre mieux le lymphoedème (AVML).

  

Ce deuxième atelier va guider les médecins vasculaires pour une meilleure prise en charge depuis le diagnostic jusqu’à la surveillance et la thérapeutique du lymphoedème. Il permettra de parfaire leurs connaissances pour reconnaitre un lymphoedème, connaître les facteurs de risque dans la survenue d’un lymphoedème secondaire chez le patient cancéreux, savoir éduquer le patient sur sa maladie, orienter les patients vers des réseaux de soins multidisciplinaires organisés et orienter les patients sévères vers les centres spécialisés

E-congres SFMV

Pour la deuxième année consécutive, le congrès est aussi accessible au grand public. (sauf pour les ateliers réservés aux médecins vasculaires). Il est possible de s'inscrire pour suivre le congrès en live ou en replay. Programme et inscriptions sur https://congres.sfmv.fr

Entretien réalisé par Laurence Delaporte - Août 2021

Regards croisés

Rencontre avec Hélène Pourquier-Margaill

Kinésithérapeute, Hélène Pourquier-Margaill est correspondante en Éducation thérapeutique du Pôle Femme-Mère-Enfant au CHU de Montpellier et enseignante à l’Institut de formation en masso-kinésithérapie (IFMK) de Montpellier

Rencontre avec Christine Ferrotti

Rencontre avec Christine Ferrotti, atteinte d’un lymphœdème primaire, bénévole à l’Association Vivre Mieux le Lymphœdème (AVML) et déléguée régionale Alsace-Lorraine.

Rencontre avec Eléonore Piot

Patiente-experte et présidente de l'association LymphoSport, Eléonore Piot se bat contre la maladie depuis dix ans pour elle mais aussi pour de nombreux patients. Rencontre étonnante avec une femme déterminée.
© 2018-2021 - PFL - Partenariat Français du Lymphoedème